Réponse de Alfred de Musset à Georges Sand

Publié le par Jean-Guy

 

 

Quand je mets a vos pieds un eternel hommage,
Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?
Vous avez capture les sentiments d'un coeur
Que pour vous adorer forma le Createur.
Je vous cheris, amour, et ma plume en delire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots :
Vous saurez quel remede apporter a mes maux.

 

 


Publié dans Textes Humoristiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article